{Les critiques de Crys'} Sawako S.1 & 2

Rédigé le jeudi 28 novembre 2019 par Crystalight

Brève présentation de la série

Logo sawako

La série Sawako : Kimi ni todoke est une série japonaise constituée de deux saisons avec 37 épisodes au total. Elle est inspirée d’une série de livres de 30 tomes qui a commencé à être publié en 2006 au Japon. En France les livres ont été commercialisés en 2009 par les éditions KANA.

La série est licenciée en France. Les deux saisons sont disponibles en DVD/Bluray par Black Box, mais vous pouvez également les retrouver sur NETFLIX.

Synopsis

Sawako âgé de 15 ans est une jeune fille introvertie qui malgré tous ses efforts n’arrive pas à se faire des amis. En effet, dû à son teint pâle, ses longs cheveux noirs et son regard sombre ses camarades de classe la craignent et/ou se moque d’elle. Cette apparence lui a valu le surnom de Sadako en référence au personnage de Sadako Yamamura dans le roman Ring. De ce fait il circule un nombre incalculable de rumeurs à propos de l’adolescente, comme le fait qu’elle pourrait parler au fantôme ou encore jeter des sortilèges.

Shota Kazehaya le garçon le plus populaire du lycée, est le seul qui n’a pas peur d’elle et qui ne croit pas aux rumeurs. Grâce à son aide, Sawako va avoir le courage de surmonter sa peur, ainsi elle se fera les premiers amis de sa vie. Grâce à Shota, Shizu et Ayane, Sawako va prendre petit à petit confiance en elle.

Mon avis

N’ayant pas encore lu les livres je ne peux donc pas faire de comparatif avec la série animé.

Je ne suis pas une habituée des romances, ce n’est que la deuxième que je regarde. Cette série est touchante et douce, c’est une belle histoire d’amitié qui va au-delà des préjugés. Elle montre également la violence qui peut régner dans un établissement scolaire envers une personne qui n’a pas confiance en elle.

ep 25

L’histoire est cependant beaucoup trop lente à mon gout. Sawako est certes un personnage touchant, mais qui m’a quelquefois agacée à cause du manque d’action. Les trois derniers épisodes de la première saison trainent en longueur et laissent espérer une déclaration. Mais non… L’histoire en devient très prévisible, tant et si bien qu’au moment où Shota tire sa prédiction, nous savons déjà que rien ne se passera. J’ai regardé la seconde saison uniquement parce que j’ai remarqué qu’elle n’avait que douze épisodes. Et encore il faut pratiquement arriver à la fin de la série, pour que cela bouge enfin.

La saison 2, elle, est un peu plus dynamique sans doute dû au petit nombre d’épisodes. Il est dommage que nous ne voyions pas plus Sawako et Shota en couple après leur véritable déclaration. Pour combler cette lenteur scénaristique, il y aurait pu y avoir plus de rebondissement dans l’histoire Shizuru/Riu. J’espérais qu’elle serait développée lorsque le frère de Riu à fait l’annonce de ses fiançailles. L’humour étant présent, cela donne une dynamique aux épisodes, les frasques de Shizuru et d’Ayane sont donc les bienvenues. Les autres personnages peuvent paraitre vraiment secondaire, mais ils jouent tous un rôle dans la vie de notre timide héroïne. Chacune de leurs actions et propos ont une influence sur elle, et la font réfléchir.

Sawako s2 e12

Hormis tous ces points « négatifs », j’ai apprécié cette série pour son scénario touchant et pour ses deux amoureux adorables. Mais également pour ses décors aux couleurs pastel et sa musique. Je vais tout de même lire les livres car il est intéressant de voir la différence entre l’original et l’adaptation.

Je recommande pour les personnes qui aiment les histoires d’amours gnan-gnan et mignonnes. Mais si vous préférez les séries avec beaucoup d’action, passez votre chemin.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 28/11/2019