Créer un site internet

{Les critiques de Crys'} Winx Club, Le Secret du Royaume Perdu

Article publié le 27 octobre 2017 par Crystalight - Dernière modification le 29 avril 2020

Allociné

En lisant les critiques des médias et des spectateurs, j’ai été surprise de découvrir que ce film avait été très très mal reçu !

En effet pour la majorité de celle que j’ai lue, le premier film de Winx Club est décrit comme "un navet, médiocre, doté d'un scénario pitoyable, une animation horrible et des personnages stupides". Des critiques beaucoup trop sévères à mon humble avis, voire méchantes et suspicieuses.

Dans les avis publiés par les spectateurs il y a de tout, du simple « nul » à « Ce film est discriminatoire car la seule qui n’a pas de copain c’est Layla ». Entre avis non appuyé par de réels arguments, les inutiles et ceux qui voient le mal partout, difficile d’avoir un avis positif.

J’avoue ne pas les comprendre car j’ai vraiment aimé ce film, même si bien sûr, il y a du bon et du mauvais comme dans chaque Production. Etant un de mes films d’animation favoris, je vais donc le défendre à travers cette critique.

Le Secret du Royaume Perdu est le premier film de la licence, il a été produit par Rainbow S.R.L. Un projet qui dura deux ans, et mobilisa environ 600 personnes. Sa sortie dans les cinémas français fut le 2 avril 2008, et réalisa environ 350 000 entrées. Il est la suite directe des trois premières saisons, et clôt donc, ce que j’appelle le premier arc de la série. Car l'héroïne Bloom y retrouve ses parents biologiques.

  • Une suite logique

Comme je le disais précédemment, ce film est la suite des trois premières saisons, il faut donc le regarder après la saison trois. Selon moi il est les meilleurs des trois films sortis à ce jour tant au niveau de l'animation et du scénario. Il suit parfaitement le déroulé de la série et la saison 4 s'enclenche parfaitement avec celui-ci.

Bloom sauve ses parents, son Enchantix est alors complet, elle peut d'ailleurs se miniaturiser dans les premiers épisodes de la quatrième saison. La fin du film nous laissait entendre que les Sorcières Ancestrales reviendraient, ce fut le cas dans le second film. Preuve en est que la production avait déjà l’idée du second film. Tout cela rentre dans une continuité, ce qui rend le scénario des plus logiques et pas aussi mauvais que le prétendent les spectateurs et les médias.

  • Des personnages tous impliqués

Nous retrouvons beaucoup de personnage de la série comme les professeurs d'Alféa et les minis fées. Les spécialistes ont un réel rôle à jouer, sans Sky, Bloom n’aurait pas pu vaincre les Sorcières Ancestrales. Les autres Winx et Spécialistes ne sont pas en reste puisqu'ils combattent les monstres de Mandragore. Même les mini-fées que je juge inutiles, servent à reconstruire l’école après l'attaque de la Sorcière.

  • De nouveaux personnages

Le film est marqué dès le début par l'arrivée d'un nouveau protagoniste important : Hagen, le forgeron. Ce dernier a forgé l'épée magique du Roi Oritel. Personnage mystérieux il est devenu un tantinet aigri depuis la chute de Domino.

Bien que très mignon introduire le chat Ronron ne soit pas indispensable, étant donné qu’on le voit très peu (et c’est bien dommage).

  • Les points noirs

Il est dommage que l'on ne voit pas Nabu, il apparait brièvement lors du bal de la renaissance de Domino donc, à la fin du film. Sa présence aurait sans doute changé la donne et mis encore plus de challenge lors des combats.

Le plus gros point négatif selon moi, c’est le doublage. Le mixage fait que les voix sont beaucoup trop aiguës, à tel point qu’au début j’ai cru que c’était d’autres doubleuses. Même constat pour le générique de fin... Le film a pourtant une bande-son magnifique tant les musiques d’ambiance que les chansons, dommage que nous n’ayons jamais eu de version longue en Français.

  • Pour revenir sur les critiques …

Dire que le film est niais est une chose que je peux comprendre, mais nous pouvons dire la même chose de tous les films d'animation pour enfants. C’est souvent le même schéma, le bien et le mal rentre en conflit et il y a toujours une fin heureuse. Ces séries ne sont pas faites pour « réfléchir » mais pour rêver et passer un bon moment. Personnellement j’aime les séries animées car cela me change les idées, me vide la tête et pour une fois nous voyons le bien gagner. Ce qui n’est pas souvent le cas dans la vie.

Un univers girly ? Certes et pourtant la scène où les protagonistes sont dans la dimension Obsidienne est assez sombre. Nous voyons tout de même des cadavres et les corps des habitants de Domino figés dans la pierre, avec des expressions terrorisées.

En ce qui concerne l’animation, je ne suis absolument pas d’accord avec les avis que j’ai pu lire. J’avoue que je ne sais pas s’il elle est moins « bien » comparée aux autres films d’animation 3D de la même époque. Mais dire que l’animation est « moche » « bâclée » est tout de même exagéré, les mouvements des corps et cheveux des personnages sont plutôt fluides. C’est vrai que certaines choses sont dommages comme le fait que les ailes des fées ne soient pas très colorées, qu’elles soient transparentes près de leurs corps, ou encore la coiffure de Riven. Mais il y a bien pire, si l’on parle animation, parlons de celle du troisième film, ou de celle des nombreux dessins aminés d’aujourd’hui …

Pour clore cet article qui est déjà bien long, je souhaitais partager une dernière chose avec vous. J’ai effectué des recherches avant de rédiger mon avis et même si les critiques des médias et des spectateurs disent que c’est un film niais, avec un pitoyable scénario sans aucune recherche il n’en est rien.

L’obsidienne est une pierre, qui selon les croyances en lithothérapie a le pouvoir de bloquer les énergies négatives, de conjurer les maléfices et de tenir éloigné le mal. C’est donc un choix tout à fait logique et réfléchi d’avoir appelé la dimension où les sorcières sont emprisonnées la dimension Obsidienne. Car comme le disent les Sorcières Ancestrales à la fin du film « elles ont détruit le cercle d’Obsidienne et nous ont libérées »


Sources : allociné, mini documentaire sur le film

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/04/2020